L’autosanté ou self-help

• Le concept de l’ AUTOSANTE est le fruit du mouvement pour la santé des femmes. Pensé dans les réseaux québécois pour promouvoir la santé des femmes, ce principe s’inspire essentiellement de l’approche « self help » qui a emergé dans les année 1980 aux USA. Ce concept évolue en permanence et se construit à partir de l’expérience du travail avec les groupes des femmes.
L’autosanté se réfère à « auto-soins ». Elle peut se résumer à « prendre en main sa santé ». Cela signifie que chaque femme peut agir sur elle-même et sur son environnement afin d’améliorer son état de santé et sa qualité de vie. C’est aussi une démarche collective. Les femmes découvrent et apprennent ensemble le fonctionnement de leur corps dans leur contexte de vie.
Elles développent, par l’échange et le partage, non seulement un savoir concernant leur corps, leur santé et les thèmes qui s’y rapportent, mais encore les enjeux socioculturels des politiques et des pratiques de la santé.
Cette démarche est la source d’émergence d’une nouvelle culture de femmes, une façon d’être bien, ensemble. Les histoires, les récits de vie, les paroles des femmes sont entendues, valorisées et mises en dialogue. A travers ces narrations plurielles, les expériences physiques et émotionnelles des femmes sont recontextualisées et envisagées non seulement à un niveau individuel mais encore social et environnemental.
En prenant conscience de leur réalité, en reconnaissant leurs expériences et leurs compétences et en expérimentant par la suite de nouvelles façons de faire, les femmes peuvent développer leur autonomie et leur capacité de décision en matière de santé et de mode de vie. Elles trouvent et se donnent plus de pouvoir sur leur vie. Évidemment, prendre en charge sa santé n’exclut en rien la possibilité de recourir à la médecine officielle, puisqu’elle est d’une grande importance et même essentielle dans de multiples situations. En revanche, l’« autosanté » suppose une attitude critique par rapport à l’autorité médicale, c’est-à-dire le droit de poser des questions et d’obtenir des réponses claires, par exemple concernant les examens et les médicaments proposés ou prescrits. Une démarche de prise en charge de sa santé peut susciter toutefois une gamme de réactions, de l’étonnement à la grande remise en question. Pour certaines femmes, il pourra être plus difficile, par exemple, de modifier certaines habitudes de vie. Pour d’autres, les changements souhaités dans les relations avec leurs proches seront source de tension ou de confrontation. Dans les groupes chaque femme est invitée à prendre le temps nécessaire pour mieux se connaître, faire des choix et expérimenter de nouvelles façons d’être ou de faire, et ce, au profit de sa santé. De tout temps, les femmes ont trouvé le temps et l’énergie pour s’occuper de leurs proches et de s’assurer que tous leurs besoins soient comblés. Elles ont su exiger pour leurs proches des réponses et obtenir les services requis. Prendre en main sa propre santé, c’est s’accorder la même importance et savoir « exiger » également pour soi.
La démarche « autosanté » est aussi une démarche collective, une démarche de solidarité et de responsabilité, car le bien-être de l’Autre me concerne aussi ! Ce concept s’inscrit dans une longue histoire d’échanges et de formations de femme à femme au contact les unes des autres, de voisine à voisine, de mère à fille, de génération à génération.

Sources et inspirations

• Bergeron G. Un geste d’auto-santé, sans préjudice pour la santé des femmes N°5, Montreal,1994 sur Internet www.rqasf.qc.ca)

• Szyper M., Markstein C., Le temps de s’émanciper et de s’épanouir. Paroles et expériences des femmes autour de la cinquantaine, Gap, Editions du Souffle d’Or, février 2009,184p

AUTO SANTE

EXPERIENCES, PRATIQUES ET SAVOIRS DES FEMMES

dans le cadre de la journée internationale pour la santé des femmes
une journée organisée par la plate-forme au CURO HALL à Anderlecht pour se rencontrer, échanger, découvrir...

le 25 MAI de 9h30 à 20h

échanges, ateliers, film, expo, concert
plus d’infos...

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018